S'INSCRIRE
DEMANDER UNE DÉMO
fr
    juin 1, 2022
    7 minutes pour lire

    Santé en ligne : 4 éléments qui comptent dans la structure d'une fiche produit efficace

    écrit par: Aude Chardenon

    51 milliards d’euros, c’est le montant estimé du marché mondial de la pharmacie en ligne selon Research and Markets. On estime sa progression annuelle à 18,4% entre 2021 et 2028.

    Comme dans d’autres secteurs, les ventes en ligne progressent dans un contexte de crise sanitaire et de digitalisation du secteur, mais de manière très différente selon le pays et sa réglementation.

    La réglementation française très stricte sur la vente en ligne de médicaments 

    Rappelons qu’en France, la vente en ligne de produits de santé est très réglementée. Cette réglementation concerne exclusivement les médicaments non soumis à prescription obligatoire, c'est-à-dire ceux qui peuvent être obtenus sans ordonnance. Ces médicaments en vente libre, aussi appelés OTC (over the counter) sont donc éligibles à la vente en ligne, contrairement aux médicaments soumis à prescription obligatoire qui sont interdits à la vente par Internet.

    Ainsi et pour les OTC seulement, la création et l’exploitation d’un site Internet de vente de médicaments sont réservées aux pharmaciens. De plus, ce site doit être adossé à une officine de pharmacie physique.

    Les produits parapharmaceutiques de santé et d’hygiène sont quant à eux en vente libre, sur des sites spécialisés (1001pharmaciens, Atida, LeaderSanté...) ou des marketplaces généralistes (Amazon).

    Pour l’ensemble de ces produits, et parce qu’ils concernent la santé des consommateurs, l’information produit accessible en ligne est déterminante pour les aider à faire un choix éclairé.

    Par ailleurs, dans le contexte très concurrentiel des marketplaces et plus généralement des services en ligne, la complétude des informations est primordiale.

    A l’heure de l’augmentation du commerce en ligne, marques et distributeurs sont confrontés à de vrais défis pour gagner la bataille de la visibilité des produits sur le digital shelf, soit l'ensemble des points de contact où les acheteurs peuvent découvrir, analyser et acheter un produit en ligne.

    Les informations basiques à inclure dans la structure d’une fiche produit

    Le commerce en ligne des OTC est conditionné par des informations très spécifiques : la fiche produit doit inclure le nom, les indications thérapeutiques de l’autorisation de mise sur le marché, le prix, la notice et un résumé des caractéristiques du produit. 

    Au-delà des informations obligatoires, de nombreux autres éléments doivent être intégrés dans les fiches produit. Pour les produits parapharmaceutiques notamment, qui sont vendus sur les sites spécialisés, les marketplaces et parfois sur les sites internet des parfumeries sélectives, l’ajout d’un contenu enrichi est un véritable atout pour améliorer la conversion.

    Selon le Consumer Research 2022 de Salsify, 45 % des Français abandonnent leur panier en raison d'une mauvaise qualité des pages produit, quel que soit le secteur. 

    Les 4 règles permettant d’obtenir une bonne structure de fiche produit 

    Voici les quatre éléments essentiels qui composent la structure d’une bonne fiche produit et permettent de constituer un contenu véritablement enrichi. 

    • La description du produit

    Elle doit comporter les caractéristiques du produit, y compris les détails techniques, la composition du produit, les avantages liés à l'utilisation du produit, le mode d'emploi, les informations de garantie, les informations produit importantes.   

    Par exemple, il est très important de faire figurer pour les produits dits de parapharmacie, la labellisation (Ecocert, bio, made in France…). C’est un vrai atout permettant d’enrichir la fiche produit. Ces informations sont particulièrement recherchées pour certaines catégories de produits, comme les produits d’hygiène pour bébé qui peuvent afficher par exemple l’Écolabel européen.

    Autres informations essentielles : les conseils d’utilisation (prise d’un comprimé au cours d’un repas), la quantité de produits dans la boîte, la composition des produits…

    D’ailleurs, comment savoir ce que le client recherche précisément ? Lorsque vous constituez une page produit, il est utile de penser comme lui. Un bon moyen de se mettre à la place du client est de rechercher les requêtes courantes afin de pouvoir y répondre dans vos descriptions de produits. Vous pouvez également évaluer les concurrents, en particulier ceux mieux référencés que vous, pour vous en inspirer. Certains termes comme “Sans paraben” ou “Hypoallergénique” doivent être vus du premier coup d'œil. 

    • Les visuels du produit

    Si le contenu textuel est important, il n’est pas suffisant et doit être associé à des éléments visuels, comme des images du produit, des vidéos et des icônes.

    Pour les produits liés à la santé, c’est-à-dire les médicaments ou les produits parapharmaceutiques, les vidéos ne sont pas forcément pertinentes, tandis que les photos sont essentielles. Plusieurs photos permettent de visualiser toutes les faces du packaging, tout comme une visualisation du produit à 360°.

    Par ailleurs, des icônes peuvent permettre au client de voir au premier coup d'œil une information importante, comme la forme d’un médicament (comprimé, sirop…), la composition du produit ou d’un ingrédient (bio), ou encore l'absence d’une substance nocive.

    Ces icônes montrent également au consommateur l’engagement des marques en faveur de produits de qualité et dotés de spécificités et de caractéristiques que les clients recherchent. L’affichage de ces caractéristiques produit est bénéfique tant pour la marque que pour la plateforme de vente.

    • Les éléments interactifs

    Les fiches produit offrant les meilleures expériences vont un peu plus loin, avec des éléments interactifs, comme par exemple des tableaux comparatifs qui expliquent les caractéristiques d'un produit par rapport à des produits similaires ou d'autres produits de la même gamme. 

    Les consommateurs peuvent ainsi comparer et noter les différences pour des produits comme les compléments alimentaires, les produits d'hygiène pour bébés, et faire un choix éclairé lors de leur achat.

    Certains sites intègrent un formulaire, via chat ou email, à la fiche produit qui permet de poser une question à un expert. Ces services sont d’une grande utilité et permettent de guider les clients dans leurs achats, alors que sans cette assistance ils auraient tendance à abandonner leur panier. 

    • Les témoignages de clients

    Les consommateurs se tournent vers les autres consommateurs pour savoir quels produits acheter. Si vos clients aiment les produits que vous proposez, encouragez-les à laisser des notes et des avis utilisateurs sur votre fiche produit. Le fait de lire ou d'entendre l'avis d'une personne qui a déjà acheté un produit est la meilleure alternative lorsque les achats ne se font pas en magasin.

    Les témoignages peuvent englober des avis textuels. Plus un produit est doté d’avis positifs, plus un acheteur pour qui c'est le premier achat sera rassuré et aura envie d'acheter le produit. 

    Pour commencer à travailler sur votre stratégie de fiche produit, téléchargez notre nouveau rapport Fiches produit : les bonnes pratiques pour les distributeurs. Vous y découvrez des conseils, secteur par secteur, pour élaborer la structure d’une bonne fiche produit. Mettez nos conseils en pratique pour convaincre vos clients et augmenter vos parts de marché.

    TELECHARGER LE RAPPORT

    Articles Liés

    Continuer à lire

    juin 29, 2022

    Bricolage : les 4 éléments essentiels qui structurent une bonne fiche produit

    6 minutes pour lire
    Car lorsque l’on achète un produit dans un magasin physique, on profite d'une expérience physique complète. Pour les produits de bricolage et plus généralement les articles...
    écrit par: Aude Chardenon

    Les 3 challenges de l'omnicanal : challenge n°2, collecter la donnée produit de l’ensemble des marques et fournisseurs

    5 minutes pour lire
    Les distributeurs sont confrontés à de nombreux challenges dans la gestion de la donnée produit. La multiplication des canaux, portée par l’explosion des comportements...
    écrit par: Aude Chardenon
    octobre 12, 2022

    Inflation, conflit, pénurie… Comment les incertitudes actuelles agissent sur les données produit (et exigent de l'agilité)

    5 minutes pour lire
    La crise sanitaire a mis le secteur de la grande distribution sous tension : les confinements, les fermetures de lieux physiques, l’arrêt de certaines activités ou encore les...
    écrit par: Aude Chardenon